naufrage
Poème et photographie numérique imprimés sur Munken Lynx 240g
Reliure 3 plis, 14x20cm
Édition de 30 exemplaires numérotés et signés

« naufrage » raconte l’histoire d’images photographiques, prises entre leur contenu et leur contenant : 2775 clichés (négatifs 24×36, 6×9, 13×18 et tirages papiers 9×13, 10×15, 13×18, 18×24) ont été victimes d’un dégât des eaux, s’en retournant à la chimie d’une mémoire des fluides.
À l’heure où l’auteure travaille sur le livre d’artiste « la chambre est noire » (commencé en 2010, achevé en 2012) dans lequel elle met en regard tant par l’image (gravures, manières noires) que par l’écrit (poèmes calligrammes) l’utérus pendant la grossesse avec une chambre noire photographique — comme deux lieux de gestation d’une forme — et bien ce sont les sous-sols qui perdent leurs eaux sur ces images argentiques, révélant leur cycle organique.
« naufrage » voit ainsi le jour 7 ans après les faits. Il mesure 14x20cm. C’est un papier blanc à 3 plis sur lequel est imprimée une photographie numérique en couleur représentant les deux mains de l’auteure (échelle 1) tâchées de noir, noir du jus des images suite à leur manipulation lors du constat du sinistre. Cette photographie est présente à l’ouverture du livre, elle est divisée en deux parties qui, lorsqu’on les sépare, nous dévoilent les 4 pages de l’intérieur du livre où se tient un poème relatant les faits, composé de telle sorte qu’il peut se lire aussi bien verticalement qu’horizontalement.
« naufrage » a été imprimé sur Munken Lynx 240g par l’imprimerie Ooblik à Pommiers (69), édité à 30 exemplaires numérotés et signés par l’auteure, en novembre 2017.