Gladys Brégeon | L'Œ. En soliloques juxtaposés, 2010 [Affiche] L’Œ. En soliloques juxtaposés

L’Œ. En soliloques juxtaposés est une mise en voix et en corps de L’Œ.
Un chœur insulaire et soliptique hante une femme vivant dans le couloir oculaire, entre paupière et rétine, comme dans une chambre noire photographique. Au seuil de l’image et de la vision cette femme se révèle multiple et une, se heurtant aux bords d’une conscience mise en doute. Lunatique, entre la nuit et l’aveuglement, elle nous entrechoque de ses paupières voilées, dévoilées, et nous fait traverser, au rythme de ses allées et venues ses différentes réalités d’être, ses chairs hallucinées.

Durée : 40 min.

Scénographie : chaise, drap blanc, pot de chambre, eau, tissus rouge.
Lumières : deux découpes sur pieds, un projecteur (150W env.) au sol.

Texte : Gladys Brégeon
Mise en scène : Gladys Brégeon, Brigitte Goffart
Interprétation : Brigitte Goffart